Monseigneur Antoine SEVAT (1878 – 1957)

Monseigneur Antoine SEVAT (1878 – 1957)

 

 

 

Antoine SEVAT est né le 15 mai 1878 à Isle-et-Bardais, au domaine de Langeron, du hameau de Bouy, en lisière dela Forêtde Tronçais, dans une famille très humble de travailleurs de la terre. Les horizons de son enfance : sa terre, sa forêt seront les fibres de son être.

 

A 5 ans, il devient orphelin de père et est accueilli par son oncle Joseph Caffy, à la Contesterie à Cérilly.

L’abbé Louis Cabanne, curé de Cérilly, le remarque, l’aide, le soutient en toutes circonstances. Toute sa vie, Antoine lui conservera une grande reconnaissance.

 

En 1890, il entre au service de Me Eugène Vachée, ancien notaire à Cérilly (beau-père du Général Chevalier).

 

Mme Vachée, émue par la ferveur religieuse du petit garçon et l’abbé Cabanne organisent son intégration en 1894 au petit séminaire du Réray à Moulins.

 

En 1897, il part pour l’école des Lazaristes de Lyon. Il y deviendra maître en 1901 et prononcera ses vœux en 1901. Après Alexandrie puis Pau, il est envoyé en 1908 à Madagascar pour faire partie d’un groupe de missionnaires auprès de Monseigneur Crouzet, vicaire apostolique de Fort-Dauphin. En 1928, il est nommé évêque titulaire d’Ezérus et coadjuteur du vicaire apostolique de Fort-Dauphin. Vicaire apostolique de Fort-Dauphin en 1938, il y demeura 15 ans. En 1953, sa santé ne lui permettant plus d’assumer sa tâche d’administrateur, il demande à devenir aumônier de la léproserie de Farafangana où il mourut le 6 juillet 1957.

 

Grand serviteur de Dieu, missionnaire par vocation et par choix, le Maréchal Lyautey dira de lui :

« Monseigneur Sevat est un grand serviteur dela France ».