Activité de « Mémoire de Cérilly & ses environs « 

 Activité  Commentaires fermés sur Activité de « Mémoire de Cérilly & ses environs « 
Avr 102016
 

  «  Que les leçons du passé nous éclairent , du moins aujourd’hui  » .

François PERON – MÉMOIRE SUR LES ETABLISSEMENTS ANGLAIS  –

Notre association est née de la volonté de quelques hommes soucieux de préserver la mémoire d’un territoire. L’érudition d’un homme : Georges Bodard, a constitué le socle de cette initiative. Son travail, son œuvre, représentent  plus de 6000 pages manuscrites consacrées à Cérilly et ses environs (pour reprendre son expression) . Grâce à lui, l’histoire de Cérilly, de  Theneuille ,  Le Vilhain, des villages du pays , de la Forêt de Tronçais, des anciens fiefs de la contrée, des anciennes familles ,  etc… est connue et peut être mise à disposition de tous. Il a consulté  en particulier les archives paroissiales, départementales ,  puis rassemblé de très nombreuses notes de travail , échanges de courriers et documents , collections diverses .

iframe src= »https://rcf.fr/embed/430726″ frameborder= »0″ width= »100% » height= »220″ ></iframe>

Le travail de Georges Bodard est unique , et notre association a conscience de l’importance de la mission de préservation et de transmission qui lui incombe. Elle sait que malheureusement, peu nombreux sont les territoires qui disposent d’une histoire aussi détaillée. Du fait, elle est la messagère d’un territoire à la personnalité riche et féconde, celui de la « petite ville« , siège d’une châtellenie puis d’un district, siège d’une solide armature administrative (notamment des Eaux et Forêts ), ayant une longue tradition du travail et de négoce du bois ainsi qu’une forte vocation agricole .

                                                                         

Vue aérienne de Cérilly : L’église et la motte féodale (photo Didier Désarbre)

Le travail de notre association s’articule autour de trois axes :

1 – « Mémoire de Cérilly & ses environs « a pour mission de recueillir, dans la tradition du fonds Bodard, toutes les données susceptibles d’enrichir la connaissance historique locale.

 L’œuvre de Georges Bodard s’est achevée à son décès, en décembre 1941. Il faut en assurer la continuité en liaison avec tous les partenaires, toutes les bonnes volontés, toutes les familles qui accepteraient de partager cet objectif commun. Il faut  poursuivre ce travail: – d’abord en préservant soigneusement tout ce qui provient de Georges Bodard , à la fois tout ce qu’il a écrit sur Cérilly et les communes environnantes /Theneuille ,Le Vilhain, Le Brethon , Saint-Bonnet-Tronçais , Isle & Bardais , les anciens fiefs , les anciennes familles , la Foret de Tronçais , … mais aussi la documentation exceptionnelle représentée par ses archives , notes , courriers , collections , et… -ensuite , et dans le même esprit  , compléter les recherches pour tout ce qui concerne la fin du XIXe siecle et le XXe siècle . Le legs de Georges Bodard doit être un socle commun sur lequel viennent s’arrimer toutes les informations et recherches sur ce territoire.

Il est un composant essentiel de notre  mémoire, un élément de notre identité locale et de notre patrimoine commun

Le fonds du Député J.B.P. Defoulenay nous a également été remis. D’autres documents, de plus en plus nombreux et variés ont été déposés. La documentation s’étoffe progressivement et il nous appartient de compléter, d’enrichir sans cesse le champ de nos connaissances.

2 Les documents ainsi recueillis doivent être soigneusement conservés et valorisés.

L’ensemble de l’œuvre de Georges Bodard est en cours de numérisation avant classement et archivage, de même que pour tout document paraissant revêtir un intérêt particulier. Fin 2013, plus de 80% du travail de numérisation était réalisé. Le classement et l’archivage sont conditionnés par le rythme d’avancement  de la restauration de la Maison Bodard qui se fait progressivement . Ce sont des opérations de longue haleine qui n’ont réellement débuté qu’à l’hiver 2012/3 et qui s’étaleront sur plusieurs années .

Par convention avec la mairie de Cérilly, le bureau de Georges Bodard doit être conservé en l’état. Il est le symbole de notre association .

Pour l’ensemble de ces travaux, nous avons été conseillés par une consultante professionnelle : Elisabeth Dousset, Conservateur Honoraire des Médiathèques de Bourges . Nous estimons à au moins 3 ans encorte le temps nécessaire pour mener à bien cet inventaire pris en charge par un groupe constitué de membres du conseil d’administration : Monique Fanaud qui en est l’animatrice , Françoise Chanat , Roger Brisabois et quelques autres volontaires . Ce travail long , méthodique et minutieux est mené lors de nos réunions hebdomadaires du jeudi . Nous avons investi dans des moyens de conservation et de protection utilisés par les archivistes professionnels . Le cadre de travail n’est  pas professionnel .Le dépouillement porte sur plusieurs centaines , voire un millier de pièces : notes , échanges épistolaires,coupures de presse , etc… De plus, « Mémoire de Cérilly & ses environs  » a , pour des raisons de sécurité , réglementé l’accès à ses locaux et à sa documentation .Un nouveau  règlement intérieur adopté à l’unanimité du conseil d’administration en fixe le cadre .

L’un de nos objectifs est de proposer sous forme numérisée , sur notre site  , d’ici 3/4 ans environ , le cœur de l’oeuvre de Georges Bodard. Il nous semble que la mise à disposition de cette mémoire commune se situerait dans la continuité de ce qu’aurait souhaité notre érudit .

3 « Mémoire de Cérilly & ses environs  »  participe, par des expositions, des publications , des conférences , à l’animation locale.

 * Cinq expositions consacrées à Cérilly et ses environs ont été organisées :

–   2004  : Photos de classes de l’école de Cérilly,

                                                                                                                                                     Henri Bodard , notre président-fondateur,lors de l’inauguration de l’exposition ( La Montagne ) 

–  2007 : Exposition de cartes postales anciennes sur Cérilly et ses environs .

Le succès de cette exposition a été à l’origine de la publication en 2010  de notre livre « La Forêt de Tronçais – Cérilly et ses environs «  dans la collection « Mémoire en images  » chez Alan Sutton qui s’est vendu à environ 1000 exemplaires.

2011 : Exposition sur les mariages anciens de 1900 à 1950 à Cérilly et dans les villages voisins ,

-2013 : Exposition Marcellin Desboutin,

– 2014 : Fêtes et cavalcades à Cérilly .

* L’association publie  un bulletin annuel,  des hors-série , et 3 DVD  de Jean -Yves Gozard :

chaque année, depuis 2004 ,  un bulletin de plus de 80 pages consacré à l’histoire locale  est publié en août (cf.publications). Trois numéros hors-série sont également disponibles : deux consacrés à François Péron , et un à l’ Histoire de Cérilly de Georges Bodard .

 – 3 DVD de J.Y. Gozard :

° « Souvenirs de Cérilly «  : DVD monté notamment à partir de films retrouvés par Michel Baron ( membre de notre association et ancien photographe professionnel à Cérilly ) et qui a connu un remarquable succès avec plus de 150 exemplaires vendus ,

° « Histoire de l’usine Valéri «  à Tronçais : film projeté devant plus de 400 spectateurs successivement à Le Brethon ,Cérilly , Meaulne,et Saint-Bonnet-Tronçais ,

° « Fêtes et cavalcades à Cérilly «  : diffusé à environ 120 exemplaires .

 *Depuis 2013 , « Mémoire de Cérilly et ses environs  » a organisé 7 conférences:

–  2013 : dans le cadre de l’exposition Marcellin Desboutin de juillet  , deux conférences de Bernard Duplaix et Michel Cégarra , sur la vie et l’oeuvre du graveur ,

En novembre  une conférence d’Elisabeth Dousset sur « Lécriture du Grand Meaulnes  » lors du centenaire de la sortie de l’ouvrage ,

 2014 : conférence de Bernard Duplaix sur » les Maitres Sonneurs » avec une illustration musicale des cornemuseux  Mic Baudimant et Philipppe Prieur .En novembre , une conférence très suivie d‘Annie Badower sur : « Cérilly et ses environs de 1850 à nos jours  » avec diaporama de Jean-Yves Gozard .

 La Semaine de l’Allier : Maurice Dupérat

°°°°°°

En 2015 , l’association a organisé en mai , dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre ,un voyage de 2 jours à Verdun avec visites du Fort de Douaumont , de l’Ossuaire , de la Nécropole Nationale , de la tranchée des baïonnettes, du village détruit de Fleury , de la Nécropole du Faubourg Pavé et de la Citadelle  . Ce moment d’Histoire a été très apprécié .

Symbole de ce voyage, la tombe de Jean-Baptiste Duchezeau , le premier cérillois tombé devant Verdun .

L’activité principale de l’association a été centrée en 2015  sur sa participation active à l’exposition Cantonnements (cf. page Actualité) avec 2 conférences de Jean-Paul Amat et Nicolas Czubak.

°°°°°

                                                                                                                                                                                             La  mémoire des chênes nous guide , comme elle a guidé le chemin de nos aïeux à travers les âges. Ainsi , le 18 juin 2016 ,dans la futaie Buffévent , un chêne a été baptisée « François Péron », en hommage à l’enfant de Cérilly , éminente figure et illustre naturaliste de l’expédition aux terres australes en 1800. Grace à l’O.N.F. ,en liaison étroite avec les principaux élus locaux , et les associations : François Péron , Amis de Charles-Louis Philippe , Société des Amis de la Forêt de Tronçais , et Mémoire de Cérilly & ses environs , c’est un symbole fort de la vie de la forêt qui a été réanimé puisque aucun baptême n’avait eu lieu depuis 1969.François Péron 2692212

Photo La Montagne

La mémoire des chênes nous invite à dépasser les apparences du présent pour préparer demain , pour transmettre aux générations à venir cette belle histoire de Cérilly et ses environs .

Nous sommes, et vous êtes, un relais